Etre enceinte cela ressemble à quoi en vrai ?

Etre enceinte cela ressemble à quoi en vrai ?

Etre enceinte cela ressemble à quoi en vrai ?Hello les filles, j’espère que vous avez la pêche ! Dans cet article, nous allons nous pencher plus concrètement sur le fonctionnement de notre corps pendant la grossesse.
Le thème du jour : « Etre enceinte cela ressemble à quoi en vrai ? ».
L’idée de ce sujet m’est venue suite à une question qui m’a été posée par la sage-femme qui animait mes cours de préparation à l’accouchement. Cette sage-femme m’a demandé de dessiner mon utérus et son contenu. J’étais à ce moment-là à environ 6 mois de grossesse et en réalité je n’en avais aucune idée. Je n’ai pu que dessiner de façon imagée et symbolique ce qui selon moi représentait mon utérus à cet instant. La sage-femme et les autres mamans présentes au cours ont beaucoup ri à la vue de mon illustration et mon dessin fut conservé pour être montré aux mamans les cours suivants. Ce qui pour moi était une représentation digne de ce qu’aurait pu faire un enfant de maternelle est apparue comme bien plus que cela aux yeux de cette sage-femme. Suite à cette séance de préparation à l’accouchement, j’avais une fois de plus mieux appris sur moi-même en tant que femme enceinte. Je comprenais mieux le fonctionnement de mon corps dans cet état et me sentais plus apte à comprendre concrètement ce qui allait se produire au cours de mon accouchement.

Comprendre son corps quand on est enceinte devient également essentiel lorsque l’on cherche à comprendre comment maîtriser la douleur liée à l’accouchement!
Comment voulez-vous gérer une douleur ou mieux l’appréhender sans savoir précisément d’où elle vient ?

Je vous propose maintenant de vous plonger avec moi en détail, mais simplement dans l’utérus d’une femme enceinte.
Je vous invite auparavant à vous munir d’une feuille de papier vierge et d’y dessiner votre propre utérus et son contenu en ce moment.

Pensez comme à chaque fois à vous inscrire à la Newsletter de mon blog si ce n’est pas déjà fait ! Des cadeaux gratuits à la clés directement après l’inscription et par le biais de futurs jeux-concours 😉

Représentations schématiques (par moi-même ne vous moquez pas 😉 )

Utérus d’une femme enceinte de plus de 7 mois (bébé tête en bas)

Etre enceinte cela ressemble à quoi en vrai ?

 

Différentes positions du placenta 

Etre enceinte cela ressemble à quoi en vrai ?

Etre enceinte cela ressemble à quoi en vrai ?

L’utérus

L’utérus est un muscle de forme plutôt triangulaire situé à l’extrémité du vagin. Il a la forme d’une poire ou d’une petite bouteille d’Orangina (en verre) et pèse environ 50g chez une femme qui n’est pas  enceinte.
Au cours de la grossesse, l’utérus grossit, il se gonfle en quelque sorte comme un ballon de baudruche jusqu’à atteindre 1,5 kilos environ à l’accouchement.
Il prend une forme ronde et se ramollit au fil des mois.
Au deuxième trimestre de grossesse, l’utérus commence à prendre beaucoup de place, vous avez régulièrement envie d’uriner et des douleurs peuvent apparaître. Tout cela est normal, votre utérus appuie sur votre vessie, d’où les envies fréquentes d’uriner et tire sur les ligaments qui le soutienne, d’où les douleurs dans le bas-ventre.
Au troisième trimestre, votre utérus commence à empiéter sérieusement sur certains organes, tels que les poumons et les intestins entre autres.
Vos envies d’uriner constamment sont toujours là, mais en plus de cela, vous avez maintenant du mal à respirer et vous êtes essoufflée au moindre effort ne serait-ce que pour parler. Vous pouvez également souffrir de constipation et de remontées acides  à partir de maintenant, même si cela commence plus tôt déjà pour certaines futures mamans.
Lors du troisième trimestre de grossesse, il est possible que vous ressentiez votre utérus se contracter de temps en temps. Si les contractions sont espacées et que ce n’est pas douloureux, rassurez-vous, tout cela est normal. Les contractions vont permettre à votre bébé de se retourner et d’adopter la position tête en bas au 8ème mois de grossesse.

Question :
Pourquoi la position tête en bas est-elle préférable pour un accouchement par voie basse ?
La tête est ce qu’il y a de plus gros chez le fœtus. Lorsqu’un bébé se présente en siège (par les fesses), il est quasi certain que le corps sortira au moment de l’accouchement, mais nous n’avons aucune certitude concernant la tête. Bébé risquerait de se retrouver la tête coincée trop longtemps et ne pas le supporter. Les médecins ne veulent en général courir aucun risque et préconisent dans ce cas la césarienne.
Lors d’un accouchement naturel, il est donc préférable que la tête se présente en premier. Si elle ne passe pas, les médecins peuvent ainsi intervenir très vite en effectuant une épisiotomie et en utilisant les forceps si nécessaire. Cependant, il arrive que la mère ne parvienne tout de même pas à pousser suffisamment et que la césarienne soit là aussi la meilleure solution.

Le placenta 

C’est un organe spécifique à la grossesse, il n’existe que lors d’une grossesse et peut peser à la fin jusqu’à 600 grammes. Il prend une forme de galette qui vient se coller en haut de l’utérus et mesure en moyenne 18 centimètres de diamètre. C’est une véritable plateforme d’échange entre la mère et le fœtus, sans que jamais leurs sangs respectifs ne communiquent. Le cordon ombilical est relié au bébé et au placenta et va ainsi apporter au fœtus les nutriments et l’oxygène transportés par le sang de la maman. C’est aussi une sorte de barrage microbien, bactérien et à certains médicaments. En revanche, ce n’est aucunement une barrière contre les effets de l’alcool, du tabac ou de médicaments forts. Les virus tels que le HIV, l’hépatite B ou autres traversent également le placenta.

Des  complications peuvent survenir :

Un décollement du placenta peut avoir lieu en début de grossesse et entraîner des saignements abondants, mais en général sans gravité. Le repos est alors conseillé à la future maman.

Une position anormale du placenta appelée placenta prævia. Le placenta se situe normalement en haut de l’utérus, mais peut parfois se retrouver en bas et recouvrir le col de l’utérus en partie ou complètement. La grossesse est dans ce cas très surveillée et l’accouchement par voie basse n’est pas toujours possible.
Le placenta est expulsé juste après l’accouchement une fois entièrement décollé, c’est l’étape de la « délivrance ». Il vous suffit de pousser une fois ou deux pour le faire sortir (sauf en cas de complication).

Le cordon ombilical 

Le cordon ombilical permet au fœtus de se nourrir, de respirer et d’éliminer tous les déchets. Il est composé de deux artères et d’une veine. La veine va se charger de transporter les bons éléments comme l’oxygène transmis par le sang de la mère et les nutriments. Les artères quant à elles vont jouer un rôle de purificateur en se débarrassant de tous les déchets.

Une fois le cordon ombilical coupé, bébé respire seul pour la première à l’air libre.

Dans certaines maternités, vous pouvez également faire le choix de donner le cordon ombilical de votre enfant pour la recherche ou pour aider des patients malades. Le cordon est composé de cellules souches pouvant être transplantées à des personnes atteintes de cancer du sang ou de maladies rares dans le monde entier.
« Naissance d’un enfant, renaissance d’un patient ».

Le liquide amniotique 

Bébé baigne dans le liquide amniotique constitué d’eau, de l’urine fœtale, de cellules fœtales et amniotiques. Ces cellules sont importantes lorsque l’on cherche à déterminer la présence d’une anomalie fœtale à l’aide de l’amniocentèse. L’amniocentèse étant le prélèvement de liquide amniotique dans l’utérus de la femme enceinte à l’aide d’une aiguille de prélèvement.

Le col de l’utérus 

Le col de l’utérus est la partie inférieure du vagin, il a une forme de tube et mesure 3 à 4 centimètres. Il possède une petite porte d’entrée ouverte dans le vagin et permet l’évacuation du sang pendant les règles et la remontée des spermatozoïdes.

Pendant la majeure partie de la grossesse, l’utérus se referme et est scellé par ce que l’on appelle le bouchon muqueux. Comme cela rien ne peut atteindre le fœtus, celui-ci est bien protégé, que ce soit par le placenta ou la fermeture du col.
Au troisième trimestre de grossesse, le col se positionne progressivement vers le haut et en arrière, il est postérieur.  Si vous avez l’utérus rétroversé, pas de panique, tout se passera bien, votre utérus adoptera naturellement la bonne position ou sera repositionné très simplement par une sage-femme ou un gynécologue.

Le col doit rester tonique, long et fermé tout au long de la grossesse et ne se modifier qu’à la fin. Il se peut tout de même que le col s’ouvre légèrement quelques semaines ou quelques mois avant l’accouchement sans aucune gravité. Veillez dans ce cas à ne pas trop forcer et à vous reposer autant que possible.

Lorsque les contractions de travail apparaissent, le col qui était jusque-là postérieur, va se centrer, il va se mettre dans l’axe du vagin. Le col va également se ramollir et se raccourcir. Il faisait entre 3 et 4 centimètres de long, mais va progressivement se réduire jusqu’à s’effacer complètement. L’ouverture du col va également s’élargir au fil des heures et passer de 0 à 10 centimètres (0 à 10 doigts). Une fois le col effacé et la dilatation complète, bébé est prêt à s’engager dans le bassin et naître enfin.

N’hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter pour recevoir des cadeaux et être informée de tous les futurs jeux concours gratuits pour gagner des lots sympas !
Pensez aussi à partager l’article sur les réseaux sociaux à l’aide des boutons ci-dessous 😉

6 thoughts on “Etre enceinte cela ressemble à quoi en vrai ?

  1. Articles très intéressant.

    la question bête que je me suis posée et pour laquelle je n’ai pas de réponse pour l’instant : je vois bien à quoi ressemble un schéma en coupe de l’utérus avec les deux trompes et les ovaires hors grossesse, mais lorsque l’utérus grossit avec le bébé, que deviennent les trompes et les ovaires?

    • Coucou Weena,
      Non ce n’est pas une question bête, la grossesse vue de l’intérieur c’est pas forcément simple ! Alors pour répondre à ta question, en gros rien ne change vraiment à ce niveau-là. Je dirais que tout comme les poumons ou l’intestin , les ovaires et les trompes se déplacent un peu à mesure que l’utérus se gonfle. L’utérus est au milieux par rapport aux trompes et aux ovaires et dis-toi qu’il se gonfle en largeur, mais aussi beaucoup en hauteur pendant la grossesse. L’utérus va donc pousser sur les ovaires et les trompes en largeur et en hauteur. Elles se déplaceront donc un peu par rapport à leur position normale (hors grossesse).
      Je ne sais pas si j’ai été claire, mais j’espère t’avoir aidé à mieux comprendre la chose 🙂

      Merci pour ton commentaire en tout cas !

      Bises

      • Donc en fait, c’est, un peu comme un ballon, c’est principalement la partie haute de l’utérus qui grossit et la trompe et les ovaires restent à leur place, finalement « proche » du col de l’utérus.

        • Je ne suis absolument pas médecin ou experte, je te réponds juste par rapport à ce que moi j’ai cru comprendre et observer. Si tu visualise un schéma des trompes et ovaires tu constates qu’elles sont située au niveau de la partie supérieure de l’utérus, elles ne sont déjà pas super proches du col de l’utérus. Comme tu le dis, l’utérus va gonfler comme un ballon pendant la grossesse, les trompes et les ovaires suivront donc le même parcours, elles vont pas mal remonter et s’écarter un peu.
          http://www.adherences-chirurgie.fr/wp-content/uploads/2012/06/positionnement-placenta.jpg
          Ouvres ce lien, tu visualisera surement un peu mieux 😉

          • Merci pour le schéma, ça répond exactement à ma question … et je n’avais rien compris à la première explication XD
            … Et ben quand on sait comment s’est accroché à l’intérieur avant la grossesse, je comprends mieux certaines douleurs …

          • Haha t’inquiète c’est normal, rien de mieux qu’un schéma pour comprendre ! C’était vraiment le but de l’article, de comprendre ce qu’il se passe à l’intérieur pour mieux réaliser d’où peut venir la douleur. On s’explique mieux les choses après les avoir visualiser à travers des schémas et des explications claires.
            😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *